YKK Stories

YKK aborde le problème du plastique des océans avec la collection de fermetures à glissière Ocean Sourced™

janvier 17, 2020
YKK
Author: YKK
Tags
No tags

NATULON® Ocean Sourced™Dans le but de résoudre le problème du plastique marin, YKK annonce sa nouvelle collection NATULON® Ocean Sourced™ de fermetures à glissière en plastique marin. Cette collection de fermetures à glissière de qualité supérieure est fabriquée à partir de déchets plastiques qui ont été collectés dans un rayon de 50 km des côtes du Sri Lanka.

La collection NATULON® Ocean Sourced™ sera présentée pour la première fois à l’ISPO Munich du 26 au 29 janvier 2020 à Munich, en Allemagne, et au salon The Outdoor Retailer + Snow Show du 29 au 31 janvier 2020 à Denver, au Colorado. Les fermetures à glissière seront disponibles à l’achat au printemps 2020.

Les fermetures à glissière Natulon® Ocean Sourced™ offrent la haute qualité que les gens attendent de la part d’YKK tout en répondant à la crise environnementale qui touche nos océans », a déclaré Takashi Tsukumo, vice-président du groupe marketing mondial d’YKK Corporation. » De plus, le recyclage du plastique lié à l’océan dans les fermetures à glissière NATULON® Ocean Sourced™ émet moins de CO2 et nécessite moins d’énergie pour sa production que les fermetures à glissière en polyester classique. »

Indifférenciable des fermetures à glissière en polyester classique, NATULON® Ocean Sourced™ offre la même résistance, durabilité et fonctionnalité que les fermetures à glissière conventionnelles. En même temps, Natulon® Ocean Sourced™ aide YKK à atteindre son objectif de réduire davantage les émissions de carbone dans ses processus de fabrication. Globalement, YKK a réussi à réduire de 6% les émissions de carbone depuis 2013 sur ses sites de production.

Comme 80 % de tout le plastique qui entre dans l’océan provient des sources terrestres,[1] l’empêcher de se frayer un chemin jusqu’à l’océan est le moyen le plus efficace d’éliminer le plastique marin. Le fait de détourner le plastique lié à l’océan des voies navigables et des flux de déchets, contribue à résoudre la crise environnementale qui touche les océans du monde entier.

Chaque année, on estime que 8 millions de tonnes métriques de plastique se déversent dans l’océan.[2]  Des millions d’oiseaux, de tortues et de poissons subissent les effets négatifs des débris de plastique marins. Chaque année, entre 57 000 et 135 000 baleines s’empêtrent dans les filets de pêche et autres déchets de plastique rejetés.[3]  On a même trouvé du plastique dans les organes internes des poissons et dans notre eau potable.

« YKK a une longue histoire de protection de l’environnement, qui fait partie intégrante de notre philosophie du « Cycle de la Bienfaisance ». Notre engagement environnemental a été signé par notre PDG en 1994, et nous avons créé NATULON®, la première fermeture à glissière fabriquée à partir de bouteilles en PET recyclées et de restes de polyester, il y a plus de 25 ans. Aujourd’hui, nous proposons une large gamme de produits et de technologies durables. NATULON® Ocean Sourced™ n’est que le dernier ajout à notre portefeuille d’éco-innovations », déclare M. Tsukumo.

La collection de produits durables d’YKK vise à réduire les émissions de carbone, les produits chimiques toxiques et la consommation d’eau. En plus de NATULON® Ocean Sourced™, la collection comprend la fermeture à glissière GreenRise™, la première de l’industrie à utiliser du polyester à base de plantes, ce qui permet de réduire de 30 % l’utilisation de pétrole, les fermetures à glissière en coton biologique d’YKK et la fermeture à glissière NATULON® originale d’YKK, qui recycle environ 3 600 bouteilles de plastique (29 g/bouteille) par 10 000 fermetures à glissière (60 cm de longueur). La collection comprend également des fermetures à glissière fabriquées à l’aide de la technologie de teinture ECO-DYE® de YKK, qui a complètement éliminé l’utilisation d’eau dans le processus de teinture, et des boutons et pressions écologiques fabriqués à l’aide d’Acro-Plating™, une nouvelle technologie de placage qui utilise moins de ressources pour la fabrication et qui n’utilise pas de produits chimiques de placage nocifs.

[1] Stemming the Tide: Land-based strategies for a plastic- free ocean. McKinsey & Company and Ocean Conservancy. 2015.

[2] Plastics in the Ocean. Jordana Merran – https://oceanconservancy.org/trash-free-seas/plastics-in-the-ocean/

[3] Ocean Plastic – https://www.parley.tv/oceanplastic#parley-air-strategy-1